La loire à vélo

TOURISME, La Loire à vélo

De Tours à Villandry sur le circuit Loire à vélo ! Partez du parvis de la gare Tourangelle avant d’emprunter l’itinéraire de « Tours / Villandry » sur une distance de 21km. Le Cher sera votre fil conducteur jusqu’à Villandry

Le site de
Tourisme en Touraine

L’Office de Tourisme de Villandry

vous accueille d’avril au 1er novembre. Il vous apporte toutes les informations sur les activités, les sites à visiter et vous propose une gamme de services (borne de recharge VAE…) pour agrémenter et faciliter votre séjour.

Office de Tourisme Tours Val de Loire
Antenne de Villandry
11 Rue Principale
37510 Villandry
Tél. 02 47 50 12 66

PATRIMOINE, l’église Saint-Etienne

L’Église Saint-Etienne se dresse, au sommet de son raidillon, comme un rempart aux visiteurs venant du fleuve. Depuis les jardins, le chevet apparaît comme en suspension.

La lecture archéologique permet de reconnaître trois campagnes de travaux (début XIème siècle, dernier quart XIIème siècle, milieu XVIème siècle). On estime que le chantier du chevet est contemporain de l’entrevue du Colombiers entre Philipe Auguste et Henri II Plantagenêt en juillet 1189.

Saint-Etienne fut rattachée au prieuré Saint-Cosme en 1505. Charles Ronsard (1559) devint un des premiers curés-prieurs.

La croisée du transept est couronnée par une massive coupole à pendentifs de 6 mètres de diamètre.

Exceptionnelle par sa rareté architecturale et par le tâtonnement des maçons. Les chapiteaux des piliers présentent des thèmes tirés du bestiaire médiéval. Les campagnes de restauration de 1868 et 1875 ainsi que les bombardements d’août 1944 ont irrémédiablement changé sa physionomie.

Eglise Saint-Etienne de Villandry
Château de Villandry

PATRIMOINE, le château de Villandry

Villandry, achevé vers 1536, est le dernier des grands châteaux qui furent bâtis sur les bords de Loire à l'époque de la Renaissance. Villandry fut construit par un ministre des finances de François 1er, Jean le Breton, il avait surveillé et dirigé pendant de longues années la construction de Chambord, pour le compte du roi François 1er . Auparavant, il avait été ambassadeur à Rome, où il avait pu à loisir étudier l'art des jardins.

Les descendants de Jean le Breton conservèrent Villandry jusqu'en 1754, année où il devint propriété du marquis de Castellane, ambassadeur du Roi et issu d'une très illustre famille de la noblesse provençale. Ce dernier fit construire les dépendances de style classique, la conciergerie et la basse-cour  situées de part et d’autre du château.

Au XIXe siècle, on détruisit le jardin traditionnel pour créer un parc à l'anglaise autour du château.

En 1906, le Château fut acheté par le Docteur Joachim Carvallo, né en Espagne en 1869. Il abandonna la brillante carrière scientifique qu'il menait alors,  pour se consacrer uniquement à Villandry. Il sauva ainsi le château qui était sur le point d'être démoli et créa, en pleine harmonie avec l'architecture  Renaissance de ce dernier, les jardins que nous voyons aujourd'hui.

PATRIMOINE, le menhir (la pierre aux géants)

Monument lapidaire du patrimoine de Villandry, le menhir de la « pierre aux joncs », de son véritable nom
« pierre aux géants » atteste de l’occupation humaine dès le néolithique (3500 ans av JC).

 

Menhir de Villandry